MARAIS Marin (1656-1728)

Posté par: Stéphane Didier Dans: Blog Sur: Commentaire: 0 Vues: 1091

Marin Marais fut baptisé à Saint-Médard, le jour même de sa naissance, le 31 mai 1656.

Il fut enfant de chœur à la maîtrise de Saint-Germain l’Auxerrois (1667), et il y rencontra Michel-Richard Delalande, également enfant de chœur. Il quitte la maîtrise en 1672 et travaille la viole auprès de Monsieur de Sainte-Colombe. A l’âge de 19 ans, il entre dans l’orchestre de l’Opéra de Paris. Il obtint le brevet de « joueur de viole de la Chambre du Roy » en 1679.

Le 20 août 1686, il achève l’impression de son Premier livre de viole, dédié à Jean-Baptiste Lully : la dédicace indique qu’il fut son élève.

A l’occasion du service d’action de grâces dans l’église des Pères de l’Oratoire de la rue Saint-Honoré, il compose deux motets : C’est « Monsieur Marais, ordinaire de la chambre du Roy, qui a conduit cette action avec tout le succès imaginable. Il y avait deux cents cinquante musiciens ou joueurs d’instruments » (04.1701). Vers 1704, il devient « batteur de mesure » (chef d’orchestre) à l’Opéra, en remplacement de Campra.

Le 14 novembre 1709, il joue à Versailles pour l’Electeur de Bavière. Le marquis de Sourches rapporte : « Le soir, on lui fit entendre Marais, ce célèbre joueur de viole, et il y prit un plaisir extrême ; car, comme il en jouait fort bien lui-même, il connut mieux qu’un autre toute la science et la délicatesse du jeu de Marais, ce qui lui donna envie de l’entendre encore après le souper ».

Titon du Tillet : « Marais trois ou quatre ans avant sa mort s’était retiré dans une maison, rue de l’Oursine, faubourg Saint-Marceau, où il cultivait les plantes et les fleurs de son jardin. Il louait cependant une salle rue du battoir, quartier Saint-André des Arcs, où il donnait deux ou trois fois la semaine des leçons aux personnes qui voulaient se perfectionner dans la viole. »

Marin Marais meurt à Paris le 15 août 1728.

Comments

Leave your comment